FLASH INFO

Centenaire de la Guerre 14 – 18

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la guerre 14-18, Marc BULCOURT a effectué un travail de recherche important concernant les soldats de Bacouel tués durant le conflit 1914/1918. Il propose d’apporter une information précise sur chacun d’entre eux au 100e anniversaire de la date de leur décès. Cette information consistera en un texte retraçant la vie civile puis le parcours militaire des soldats décédés durant les 5 années de guerre ainsi que les conditions de leur décès.

Nous publions aujourd’hui la liste des hommes mobilisés parmi lesquels il y eu 24 décès entre le 13 septembre 1914 et le 14 novembre 1918, dont 4 dès l’année 1914.

1914 – Bacouel 14/18

1915 – Bacouel 14/18

1916 – Bacouel 14/18

1917 – Bacouel 14/18

 

Liste des hommes mobilisés de 1914 à 1918 à Bacouel Sur Selle

 Jules FOURNIER (tué le 13 septembre 1914 à Maurupt, Marne)

 Gabriel THOMAS (Tué le 25 septembre 1914 à Chuignes Somme)

 Victor DROBECQ (Mort à l’hôpital de Brest le 6 octobre 1914)

 Eugène DELARUE (Tué le 11 novembre 1914 à Lombaertzyde, Belgique)

Adrien Clovis BALEDENT (tué à Steenstraete, Belgique le 27 avril 1915)

Victor Alfred WALLET (porté disparu le 12 avril 1915 à Pintheville, Meuse)

Jules Remy Adrien DELATTRE (tué le 1er mai 1915 à Bagatelle, Argonne)

Alfred Marius MACRET (tué à La Harazée, le 3 juin 1915)

Liévin FARCY, tué à Auberive sur Suippes (Marne) le 3 septembre 1915

Alfred PAYMENT, disparu le 8 octobre 1915 à TAHURE (Marne)

Philogène Zénoble PARMENTIER, tué le 26 janvier 1916 à Meenstraat Het-Sas (Belgique)

Paul Désiré BOYAVAL, mort des suites de maladie à l’Hôpital de MORLAIX le 4 mai 1916

Louis CORROYER, caporal au 110 ème RI,  tué le 10 mai 1916 à Troyon (Aisne)

Julien DEFLESSELLE, du 350ème RI, tué le 4 octobre 1916 à Morval (Pas de Calais)

Sylvain Eugène JOLY, Sergent au 272ème Régiment d’Infanterie d’Amiens, le 4 mai 1917 au Mont SPIN, entre Reims et Laon

Jules CAVE, Caporal au 320 ème Régiment d’Infanterie, mort le 24 septembre 1917 près du Bois des Caurières à 4 km au nord du fort de Douaumont.

Joseph DRODE, 2ème classe au 287ème Régiment d’Infanterie de Saint Quentin, mort  le 9 décembre 1917 à Nomeny en Meurthe et Moselle

Ernest MARCQ, 2ème classe au 66ème Régiment d’infanterie territoriale le 19 décembre 1917 à l’hôpital militaire de Tours des suites de maladie

Emile SAVREUX, 2ème classe au 18ème Bataillon de Chasseurs à Pied à Longuyon mort le 11 mai 1917 à Sapigneul, entre Reims et Laon